Solidarité avec les agents pénitentiaires

Jeudi après-midi, je me suis rendue au centre pénitentiaire de Riom pour apporter mon soutien aux agents du Ministère de la Justice suite à l’attaque survenue mardi, dans l’Eure, au péage d’Incarville, d’un fourgon pénitentiaire transportant un détenu. Une opération durant laquelle deux agents ont été assasinés et trois grièvement blessés.
 
Tous les moyens ont été mis en œuvre pour retrouver ces criminels : 350 enquêteurs sont mobilisés pour retrouver les individus qui ont abattu de sang froid 2 agents pénitentiaires dans l’Eure. Nous interpellerons ces criminels et les traduirons en justice.
 
Mais au-delà se pose la vraie question d’améliorer les pratiques professionnelles et de renforcer la sécurité des agents pénitentiaires lors des extractions judiciaires et médicales. J’ai échangé longuement avec les représentants des organisations syndicales sur la base du relevé de décisions fruit de la rencontre la veille entre le Garde des Sceaux et l’intersyndicale.
 
Des échanges directs et très constructifs pour faire remonter à Eric Dupond-Moretti, Ministre de la Justice, le ressenti et la réaction aux propositions émises.
 
Je suis convaincue de la nécessité de mieux accompagner ces agents qui jouent un rôle essentiel pour garantir notre sécurité.
 
Il est notamment nécessaire de développer les visios pour les comparutions et de limiter les extractions (transferts des détenus pour comparution devant le juge ou consultation médicale) le plus possible.
 
Il est également indispensable de mieux assurer la sécurité de nos agents pénitentiaires lors des extractions : mieux les équiper (véhicule, armes, nombre d’agents dans l’escorte, meilleure connaissance du détenu transporté…), mieux les former et aussi de revoir certaines pratiques professionnelles (pas d’arrêt aux péages entre autres…).
 
Enfin, au-delà de cette situation, je ferai également remonter dans ma note au Garde des Sceaux les difficultés d’exercice de leur profession en lien avec la surpopulation carcérale croissante.
 
Afin d’améliorer les conditions de travail des agents pénitentiaires et de réduire la surpopulation carcérale, le « Plan 15 000 » apporte une première réponse en portant à plus de 75 000 le nombre total de places disponibles à l’horizon 2027. Je ferai remonter d’autres propositions sur l’amélioration du quotidien des agents pénitentiaires, fruit de nos discussions.
 
Dès cet après-midi, j’adresserai à Eric Dupond-Moretti, Garde des Sceaux, le compte-rendu de mes échanges avec les représentants syndicaux du centre pénitentiaire de Riom, en accord avec eux.
 
Je resterai vigilante à ce que des solutions concrètes et rapidement applicables soient apportées à ces agents qui garantissent notre sécurité et assurent quotidiennement des missions souvent exposées. Missions qui méritent d’être connues et reconnues davantage du grand public.
 
Merci à eux et hommage à leurs deux camarades assassinés dans l’exercice de leur fonction.
 

Partager sur les réseaux sociaux

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

09/06/2024 -
Puy-de-Dôme

Élections Européennes 2024

08/06/2024 -
Issoire

Cérémonie d’hommage national aux morts pour la France en Indochine

07/06/2024 -
À l'assemblée nationale

Allocution du président Ukrainien Volodymyr ZELENSKY

06/06/2024 -
À l'assemblée nationale

Projet de loi sur l’accompagnement des malades et la fin de vie

Devenir délégué du députée

Pour accompagner mon travail parlementaire, je souhaite m’entourer de citoyens  prêts à partager leurs expériences et donner leur avis sur les sujets sur lesquels je travaille. Prêt(e) à partager vos questions / préoccupations ?

Abonnez-vous à ma newsletter pour suivre toute mon actualité

Restez informés des initiatives de notre députée en vous inscrivant à notre newsletter, pour un engagement citoyen éclairé.